Négotraining

3 029 femmes formées à #NégoTraining !

08 novembre 2021

 Avec un peu d’avance sur l’objectif initialement fixé (fin décembre 2021), la barre des 3 000 femmes formées à #NégoTraining a été franchie !

3 029 femmes formées à #NégoTraining

3 029 femmes sensibilisées à la négociation professionnelle depuis le lancement du dispositif en 2017. Comme un symbole, ce chiffre a été atteint le lendemain du #3novembre9h22, date et heure auxquelles, les salariées françaises travaillent « gratuitement » jusqu’à la fin de l’année 2021 compte-tenu de l’écart salarial. Un calcul fait tous les ans par le collectif Les Glorieuses.

Pourtant, l’accompagnement à la négociation est un des leviers majeurs pour réduire l’écart salarial entre femmes et hommes, qui est de 28% aujourd’hui en France.

C’est d’ailleurs de ce constat, que la chaire Impact Positif d’Audencia et la Plateforme RSE de la Métropole nantaise avec l’appui de réseaux économiques engagés en RSE et de syndicats de salariés du territoire nantais, ont imaginé ce dispositif gratuit de sensibilisation des femmes à la négociation salariale en 2017.

Un succès grandissant

Depuis, #NégoTraining ne cesse de grandir. Uniquement à Nantes au départ, il est installé de manière pérenne à Cherbourg, Angers, Rennes, Laval et Cholet. D’autres villes sont à l’étude. Il est désormais possible de participer à distance au module.

Depuis 4 ans, l’impact est réel :

  • 7% des femmes se sentent confiantes pour négocier un salaire avant l’atelier. Elles sont 57 % 6 mois après et même 58% un an après !
  • 54% des femmes qui ont obtenu une augmentation suite à leur participation à #NégoTraining ont obtenu une augmentation de 5% et plus.
  • L e taux de satisfaction est stable : 8/10 est la note moyenne et 98% des participantes recommandent #NégoTraining une collègue ou une proche.
  • La demande de participation à un atelier est toujours aussi forte, de même que pour devenir formateur-rice.

Objectif 5 000 femmes

Plus de 3 000 femmes formées, mais le projet ne s’arrête pas là pour autant. Le projet objectif est de sensibiliser 5 000 femmes d’ici fin 2025 et d'essaimer dans tout la France.


Vous aimerez aussi

Catégories
RSE Formations